Portrait d’acteur : SoliCités - Essonne 21

Portrait d’acteur : SoliCités

Une monnaie à haute valeur morale

Originaire de l’Essonne, Baptiste Cambon de Lavalette s’est orienté dès ses études vers le développement durable. Titulaire d’un master 2 en économie sociale et solidaire, il a travaillé dans différentes collectivités territoriales.

Aujourd’hui, il est chargé de mission pour l’association SoliCités, « véritable entreprise d’économie solidaire » basée à Viry-Chatillon. « Il y a urgence, tout est à faire dans cette voie-là, rappelle Baptiste, c’est en cela que je fais le lien entre mes convictions personnelles et mon métier. » Au sein de l’association, il s’occupe principalement d’un projet visant à « valoriser les activités non marchandes » par la mise en place d’une monnaie dédiée, le SOL. Celui-ci représente « un pas de côté sur la définition même des richesses, car le PIB en oublie un certain nombre », explique-t-il.

Cette monnaie vise ainsi à « réancrer » l’économie dans le tissu social local en invitant la population à se réapproprier le sens de cet instrument. Une telle démarche nécessite également la tenue de réunions régulières entre les différents acteurs locaux. La mise en pratique du SOL en est encore à ses balbutiements : « on assiste actuellement aux premiers échanges inter associatifs », précise Baptiste. Mais elle fait suite à « un travail de fond mené depuis 2008 ». Aujourd’hui, une quinzaine de structures essonniennes se sont lancées dans l’aventure.

Mais cette action, labellisée Agenda 21 par le Conseil général, devrait continuer à se développer. C’est en tout cas ce qu’espère Baptiste car pour lui « le SOL est une démarche indispensable ».