Croiser les expériences

« Nous avons pour but de mieux comprendre ce qu’est la santé mentale, d’améliorer sa prise en charge et de perfectionner la coordination entre les différents acteurs » explique David Muller, coordinateur et administrateur du Réseau Santé Mentale d’Evry Courcouronnes (RSME). Nous mettons en lien l’ensemble des professionnels et leur venons en soutien afin notamment d’éviter les ruptures de soins. » Composé de personnes issues des secteurs médicaux, sociaux, psychiatriques, socio-culturels ou encore de l’éducation, le RSME a décidé de se lancer dans une expérience inédite : des formations sur des thématiques diverses. « Nous organisons des réunions rassemblant une douzaine de professionnels, usagers et habitants du territoire. » L’objectif : croiser les expériences et développer les pratiques professionnelles en réseau afin de co-construire les parcours de santé. « Lors de ces réunions, nous souhaitons que chacun confronte son point de vue sans qu’il y ait de hiérarchie de statut ou de savoir. Tous les participants sont sur un même pied d’égalité qu’ils soient patients stabilisés, médecins ou usagers… » L’accueil est le thème retenu pour la première période de formation qui se traduira par une réunion par mois jusqu’en juin. « Cette formation-recherche aboutira sur une production écrite. Il s’agit de retranscrire les échanges d’expérience et non pas de normaliser des pratiques. À chacun ensuite de s’approprier les résultats de ces analyses... » Ce dispositif novateur a été labellisé Agenda 21 par le Conseil général de l’Essonne dans la mesure où il contribue à une meilleure appréhension des souffrances psychiques.